Le torréfacteur Biacelli a déménagé sur Longvic

Le torréfacteur Biacelli a déménagé sur Longvic

Depuis le mois de juillet, l’entreprise familiale Biacelli est installée dans la zone industrielle de Longvic. Après avoir passé 40 ans sur Chenôve, l’enseigne spécialisée dans la torréfaction de café a profité du transfert d’activité au fils Roizot pour changer de locaux.

Artisanale et locale, l’entreprise Biacelli, experte en torréfaction, se transmet de père en fils. D’abord connue sous le nom de Café Campanini, la société prend le nom de Café Biacelli en 1998 lorsque Paul Roizot en prend la direction avant de céder la place à son fils Thomas Roizot en 2018. « Notre cœur de métier est d’acheter du café vert, de type grand cru, et d’assurer sa torréfaction de manière artisanale », explique l’actuel dirigeant de 35 ans. « Mon premier chantier a été de déménager l’entreprise d’un site vieillissant, en location et trop grand, pour un local plus petit et plus pratique qui nous permette de stocker notre production non plus horizontalement mais verticalement. » De 3 000 m² sur trois niveaux, Biacelli a acquis une surface locative d’environ 600 m² avec mezzanine dans la zone industrielle de Longvic après avoir passé 40 ans dans le secteur de Dijon Sud. « Notre objectif était de quitter Chenôve mais de rester sur la métropole dijonnaise. La zone industrielle de Longvic nous a été conseillée par l’agence immobilière Arthur Loyd car c’est un secteur financièrement accessible, idéalement situé puisque proche des grands axes par la rocade et en pleine croissance du fait de la proximité du site avec le parc d’activités Beauregard. »

Un projet immobilier bouclé en six mois

Pour trouver ce local idéal, trois agences immobilières ont été missionnées et ont reçu le cahier des charges avec les contraintes techniques à respecter. Après deux mois de visites sur l’ensemble du territoire métropolitain, Biacelli a choisi la proposition de l’agence d’Arthur Loyd.

« Arthur Loyd m’a apporté toute l’expertise nécessaire à la réalisation de ce projet qui a rapidement été bouclé, en six mois seulement. »

Aujourd’hui, 80 % de l’activité de Biacelli concerne la vente de café à des professionnels en France mais aussi en Espagne, Angleterre et Australie.

À compter du mois de janvier 2020, Biacelli lancera la marque Le Petit Bourguignon, un café bio contenu dans une capsule locale 100 % biodégradable, plus destinée aux particuliers.

Quelques chiffres :

500 000 € CA 2018

120 clients

4 personnes

40 tonnes de café par an

80 % de l’activité est régionale

80 % de professionnels

Biacelli :

7 Boulevard Eiffel

21600 LONGVIC

www.biacelli.fr

Source : Cécile Castelli