Immobilier d’entreprises : face à la crise sanitaire, un marché qui se maintient

Immobilier d’entreprises : face à la crise sanitaire, un marché qui se maintient

L’immobilier professionnel s’avère manifestement, pendant cette crise sanitaire, être la valeur refuge de prédilection pour les dirigeants d’entreprise, tout comme l’immobilier résidentiel l’est pour les ménages.

La demande reste considérable, toujours largement supérieure à l’offre ; de fait, les prix à la vente n’ont subi aucune baisse.

La seule légère baisse constatée, à imputer au contexte, est celle des loyers de bureaux dans les très grandes métropoles, qui s’explique par la crainte d’un taux de vacance plus important.

Autre perspective intéressante, parmi les faits marquants liés au contexte actuel, le développement exponentiel de l’e-commerce : l’essor fulgurant de ce mode de consommation entraîne un besoin croissant et immédiat en entrepôts et plateformes de messagerie notamment pour la logistique urbaine et périurbaine.

Bien qu’étant perturbé par le reconfinement, le ralentissement de l’économie et le manque de visibilité auxquels sont confrontés les décideurs, le secteur de l’immobilier d’entreprises reste solide et dynamique, dans la métropole dijonnaise comme à l’échelle nationale.